Choix et débuts professionnels

Les parents jouent un rôle déterminant pour le parcours de formation de leurs enfants, surtout lors de la préparation au choix d’une profession. Les familles défavorisées sur le plan social ou culturel connaissent souvent mal le système de formation professionnelle. Un soutien ciblé aide les jeunes à faire face à des conditions de base difficiles. 

Les personnes peu formées se trouvent souvent dans des situations de travail précaires et sont plus fréquemment touchées par la pauvreté. Il appartient aux écoles, aux services d’orientation professionnelle et aux parents d’aider les jeunes du niveau secondaire à choisir une profession. Un choix professionnel motivé – couronné par l’obtention d’un diplôme professionnel – marque pour les jeunes le début d’une vie active réussie sur les plans économique et social, il est la clé de l’indépendance financière et d’une vie adulte autonome. Les parents jouent un important rôle de soutien dans ce choix, et il convient de les accompagner et de les conseiller pour cette tâche. Pour atteindre des parents défavorisés sur le plan social ou culturel et pouvoir les convaincre de collaborer, il faut que les offres proposées soient aussi faciles d’accès que possible. 

Le choix d’une profession et l’entrée dans la vie active des jeunes et jeunes adultes en difficulté font partie du champ d’action « Chances de formation » de la Plateforme nationale contre la pauvreté. De 2014 à 2018, le Programme national contre la pauvreté a consacré ses moyens en priorité à combler les lacunes thématiques et à donner des impulsions dans les domaines où le besoin de développement était le plus grand. Il a soutenu différents projets pilotes qui aident les jeunes à acquérir une formation professionnelle ou préviennent les décrochages. Une étude a examiné le rôle que jouent les parents dans le processus de choix professionnel de leurs enfants et éclairé les possibilités qui leur sont offertes pour aider les enfants à faire le bon choix. Sur cette base un guide a été rédigé à l’intention des spécialistes s’occupant de familles socialement défavorisés qui souhaitent mieux encadrer les parents sur le plan social ou culturel dont les enfants se trouvent dans le processus de choix professionnel.

L’étude sur les moyens de réduire la dépendance des jeunes et des jeunes adultes vis-à-vis de l’aide sociale, également réalisée dans le cadre du programme national, a formulé diverses recommandations en vue d’améliorer et de coordonner les offres de soutien destinées aux jeunes ayant des problèmes lors de la transition de l’école vers la formation professionnelle et à l’entrée dans la vie active. Ces recommandations comprenaient par exemple le développement d’offres pour certains groupes cibles (par ex. les jeunes mères), la détection précoce des risques pendant la scolarité, la création d’un service central d’aiguillage, la coordination et l’harmonisation des mesures de soutien ainsi que l’accompagnement durable des jeunes et des jeunes adultes vulnérables. Malgré les offres existantes en matière de soutien, l’étude a fait ressortir un besoin urgent d’intervenir à ce niveau. La Plateforme nationale contre la pauvreté reprend les recommandations formulées dans l’étude et cherche à les approfondir sous une forme adaptée.

Fiche d'information « Choix et débuts professionnels » (Septembre 2018)
Fiche d’information « Chances de formation de la petite enfance à l'âge adulte » (Septembre 2018)
 

"Panorama.actuelles", Newsletter

Informations spécialisées pour la formation, l'orientation et le marché du travail

Déclaration 2019 sur les objectifs politiques communs concernant l'espace suisse de la formation

Le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) et la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) confirme l’objectif en matière de formation formulé en 2016, à savoir faire en sorte que 95 % des jeunes de 25 ans en Suisse possèdent un diplôme du secondaire II.

Rapport du Conseil fédéral : Introduction de l’attestation fédérale de formation professionnelle – un bilan (mars 2019)

Le rapport relève que les formations professionnelles AFP offrent une bonne qualification pour le premier marché du travail aux personnes ayant des aptitudes essentiellement pratiques et leur permettent d’accéder à des diplômes plus exigeants du degré secondaire II (certificat fédéral de capacité) ainsi qu’à des formations continues.

Rapport d’experts et recommandations : « Sélectivité sociale », 2018, Conseil suisse de la science

Le Conseil suisse de la science a formulé, à l’intention de la Confédération, des cantons, des institutions chargées d'encourager la recherche ainsi que des hautes écoles, cinq recommandations visant à réduire la sélectivité sociale dans le domaine de la formation. Le rapport décrit en outre le lien entre inégalité sociale et chances de formation, les accès sélectifs à la formation supérieure et les implications en matière de politique de la formation.

Bericht "Kennzahlenvergleich zur Sozialhilfe in Schweizer Städten 2017" (rapport en allemand)

Die Städteinitiative Sozialpolitik hat den aktuellen „Kennzahlenvergleich zur Sozialhilfe in Schweizer Städten“ veröffentlicht. Der Schwerpunkt liegt auf den Jugendlichen und jungen Erwachsenen in der Sozialhilfe. Bei der überwiegenden Mehrheit gelingt die Ablösung auf längere Sicht; bei Ausländerinnen und Ausländern im Verhältnis sogar besser als bei Schweizerinnen und Schweizern. Wesentliche Risikofaktoren sind fehlende Bildung und Aufwachsen in Armut.

La dyslexie chez les jeunes adultes – un documentaire romand à voir

Ce documentaire présente les moyens de surmonter la dyslexie lors d’une candidature, dans un apprentissage ou à l’école professionnelle. De jeunes adultes racontent comment ils gèrent leur dyslexie et des spécialistes exposent le point de vue des accompagnants.

Evaluation "projet Lift" (2017), NSW / RSE

Le projet LIFT est un projet de prévention des risques de non insertion professionnelle en fin de scolarité obligatoire. Un projet du Réseau pour la responsabilité sociale dans l'économie NSW / RSE

Documentation "projet transistion" (2015), CDIP

Entre 2006 et 2010, la CDIP a réalisé le projet Optimisation de la transition scolarité obligatoire – degré secondaire II (en bref "projet Transition") en collaboration avec la Confédération et les organisations du monde du travail

"Education en Suisse", Rapport, CSRE (2014)

Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation CSRE

Système éducatif ch, Base de données (CDIP)

Contenant les projets actuels dans les cantons qui au sujet de la Transition scolarité obligatoire - degré secondaire II


PlusMoins

fribap

fribap, réseau d'entreprises formatrices / Berufsbildung im Verbund

Gemeinsam zum Erfolg

Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP)

jobBooster

Impulse Basel

Scène active

Stadt Genf - Département de la cohésion sociale et de la solidarité und Association ACCROCHE-Genève


PlusMoins

Dernière modification: 26.08.2019