Implication et participation

Les personnes touchées par la pauvreté souhaitent s’impliquer, à titre d’expertes en la matière, dans l’organisation et la mise en œuvre de mesures de prévention et de lutte contre la pauvreté, et elles devraient pouvoir le faire. La participation des personnes menacées ou touchées par la pauvreté est certes exigeante, mais elle peut avoir de nombreux effets positifs. À condition d’être bien préparée et mise en œuvre de façon judicieuse, elle peut contribuer à ajuster les mesures aux besoins effectifs et ainsi améliorer leur efficacité. Parallèlement, l’approche participative encourage l’autonomisation et l’émancipation des personnes concernées.

Au sens large, participer signifie aussi s’inscrire dans la société et avoir accès équitable à tous ses domaines, et notamment à la justice. Garantir la protection juridique et avoir accès à un conseil indépendant sont des souhaits formulés expressément par les personnes touchées par la pauvreté au cours du Programme national contre la pauvreté de 2014 à 2018.

La Plateforme nationale contre la pauvreté a donc fait de la participation des personnes menacées ou touchées par la pauvreté ainsi que de la protection et du conseil juridique dans le domaine de l’aide sociale deux de ses priorités pour 2019 à 2024 : 

  • une étude publiée en juin 2020 a identifié des modèles de participation des personnes menacées ou touchées par la pauvreté aux processus de décision, de planification, de mise en œuvre et d’évaluation de la prévention et de la lutte contre la pauvreté. Les résultats seront réunis dans un guide pratique et les modèles testés et appliqués dans le cadre du conseil et de l’accompagnement de projets pilotes. Des personnes menacées ou touchées par la pauvreté sont impliquées tout au long du projet ;
  • une autre étude est consacrée à la nécessité d’agir en matière de protection juridique dans l’aide sociale, ainsi qu’à l’importance du conseil juridique et de la médiation pour la protection juridique des personnes touchées par la pauvreté.

Les résultats de ces études seront présentés le 4 février 2021, à l’occasion d’un colloque national.

Dernière modification: 11.06.2020