11 avril 2019

Housing first (Logement d’abord)

En principe, les sans-abri doivent d’abord remettre leur vie sur les rails avant de pouvoir obtenir un logement personnel. Le programme Housing first inverse le paradigme?: d’abord avoir son logement, ensuite reprendre sa vie en main.

Jeudi 11 avril 2019, Hôtel Bildungszentrum 21, Missionsstrasse 21, Bâle
8 h 15 - 16 h 30

 

Le colloque est organisé par l’association bâloise de travail de rue Schwarzer Peter, en collaboration avec Promentesana et la Société suisse de psychiatrie sociale.

Pour réduire les risques en lien avec l’absence d’un domicile fixe, Housing first applique les approches harm reduction (réduction des risques) et recovery (rétablissement). Cela implique un véritable changement de paradigme, puisque notre conception d’une intégration réussie se basait, jusqu’ici, sur la succession des étapes conseil, traitement des troubles psychiques, adaptation aux normes sociales, avant l’accès au logement. Housing first garantit en priorité le droit au logement, avant d’offrir aux personnes concernées d’autres aides individuelles.
C’est un véritable défi pour les spécialistes, mais aussi pour les villes et les communes dont les principes d’octroi de logements sociaux et les projets de développement reposent sur la logique inverse. Autant dire qu’il faut réexaminer la vision du problème, les valeurs et les normes sociales jusqu’ici privilégiées, pour garantir le droit au logement pour tous et promouvoir une véritable intégration sociale par l’approche recovery.
Pour plus d’informations?: http://www.schwarzerpeter.ch/news/tagung-zu-housing-first/